les dispositifs la mise a la terre

Expériences

Les bienfaits de la mise a la terre

Se connecter à la terre permet à notre organisme d’évacuer toutes les charges électronégatives qu’il a emmagasiné petit à petit.

En effet, nous nous chargeons continuellement en étant en contact avec des appareils électroniques, des charges électrostatiques.

Idéalement, il nous faut évacuer ces charges par nos pieds. Voila pourquoi il est si bénéfique de marcher pieds nus sur le sol.

Reconnu scientifiquement

Dans une publication scientifique de 2015, il est prouvé les effets bénéfiques de la mise à la terre :

  • sur les inflammations
  • la réponse immunitaire
  • la guérison des blessures
  • le traitement des inflammations chroniques et les maladies auto-immunes

L’organisme émet de la chaleur lorsque la douleur est présente. Ci dessous, après un contact de 30 mn par des électrodes adhésives. Nous pouvons constater la réduction de la chaleur sur la zone douloureuse (montrée ci dessous par une flèche).

Réduction de l'inflammation avec mise à la terre par imagerie infrarouge médicale.
Réduction de l’inflammation avec mise à la terre par imagerie infrarouge médicale.

Cette publication a été également cité dans d’autres publications entre 2015 et 2019 sur les bienfaits de la mise à terre électrique.

Des dispositifs accessibles

J’ai commencé à chercher comment fabriquer de tels dispositifs. Je me suis vite aperçu, qu’ils sont très nombreux, et en cherchant un peu, il est possible de les trouver à des prix très accessibles. Je vous fait profiter ici de mes recherches. Ce sont des produits que j’utilise tous les jours (et nuit) !

Pour rester à la terre le plus longtemps possible j’ai acheté un tapis pour le jour et un pour la nuit.

Un tapis de souris (ou pour les pieds !)

C’est un large tapis (99 x 30 cm) que j’utilise comme tapis de souris, lorsque je travail la journée. (L’idéal aurait été de la placer au sol et d’y poser mes pieds nus). A savoir qu’il peux aussi être utilisé au pied du lit pour les pieds.

Mon espace de travail à la terre.
Mon espace de travail à la terre.

Ce tapis est bien pratique, multifonctions. Pour 35€ (port compris) ce n’est pas la peine de s’en priver !

Un large tapis de lit

Plutôt que d’utiliser le même tapis pour le lit. J’ai préféré en prendre un micro-perforé qui fait la dimension de tout le matelas. Une fois bien placé sur le matelas, je le recouvre du drap housse, il devient alors invisible.

La présence du drap housse va réduire la conductivité du tapis, il restera tout de même actif.

A titre expérimental, je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter un interrupteur que j’ai placé le long du lit.

Il existe une version pour recouvrir tout le matelas et une qui ne recouvrira qu’un tiers du matelas pour les pieds.

Vérifiez bien votre terre !

Important, vérifiez bien que le branchement de votre fil de terre soit correct avant. J’utilise ici un appareil qui va vérifier si la terre est bien reliée, et qu’il n’y a pas d’inversion entre les fils du neutre de la phase et de la terre. Il faut brancher l’appareil à la prise électrique, si les deux première LED s’allument, c’est que tout va bien 🙂

L’idéal serai de mesurer que la résistance de la terre soit suffisante. Elle doit être inférieur à 100 Ohms. Ici un article de blog qui explique comment faire la mesure.

Le testeur que j’ai utilisé coûte 15€ et vous permettra d’être en sécurité.

3 commentaires sur “les dispositifs la mise a la terre

  1. Bonsoir Cédric, j’ai justement réalisé une petite vidéo vendredi soir à ce sujet en mesurant les CE émis par un ordinateur portable non relié à la terre par son bloc alim, et les CE émis par ce même ordinateur après l’avoir branché à la terre via un câble USB que j’ai fabriqué : on passe à plus de 380 V/m à 10 cm de l’écran, à moins de 10 V/m !
    Je peux te joindre la vidéo si tu le désires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *