Le Zapper du Dr Hulda Clark

Mes projets

Fabriquer le zapper pour moins de 40€

Dans ce projet, j’explique comment faire un Zapper du Docteur Hulda Clark sans aucune connaissance en électronique.

Le zapper est un appareil inventé par le Dr Hulda Clark, il détruit les parasites qui habitent en vous, avec un courant pulsatif continu. L’utilisateur prend deux électrodes dans ses mains, la tension doit être maintenue, entre 5V et 10V. Le signal doit être carré, autour de 30k Hz.

Les plans du zapper sont faciles à trouver, le Dr Clark les mentionne dans ses livres et sur son site Web http://clarkzapper.net/. On peut facilement trouver plusieurs zappers fabriqués, mais ce n’est pas donné à tout le monde de le faire (voir le plan du montage électronique ci contre, le kit coûte 75$ sans les électrodes).

J’explique dans cet article comment faire le zapper du Dr Clark simplement, en assemblant des composants économiques du commerce.

Matériel nécessaire pour construire le zapper

Selon le Dr Clark, la meilleure fréquence pour tuer les parasites et les virus est un signal carré de 30 kHz.

Vous devez sélectionner le cavalier « 3k> 65 kHz ». J’ai testé la fréquence avec un oscilloscope. Vous avez 30 kHz lorsque vous tournez tous les boutons au maximum dans le sens des aiguilles d’une montre. Tournez le dernier bouton, 3 mm avant le max. Maintenant, la fréquence doit être à 30 kHz.

Avec le dispositif d’origine de Clark, chaque fil est connecté à un tube de cuivre. L’utilisateur prendra dans chaque main un tube. Pour une meilleure conduction, les tubes doivent être enveloppés avec un chiffon humide.

J’ai trouvé plus pratique d’utiliser des tampons adhésifs. Vous pouvez faire autre chose pendant le zapping.

Le docteur Clark préconise le processus suivant pour utiliser le zapper :

  • durée de « zapping » 7 minutes
  • durée de repos 20 minutes
  • répéter 3 fois, soit 81 minutes au total

Les 3 cycles sont nécessaires pour tuer :

  1. les parasites
  2. les bactéries
  3. les virus

Du plus grand au plus petit ; les virus vivent dans les bactéries qui vivent dans les parasites. La période d’attente est nécessaire pour une efficacité optimale.

76 commentaires sur “Le Zapper du Dr Hulda Clark

      1. Bonjour Cédric,
        Merci pour ce montage, je vais me lancer. Peux tu indiquer comment tu câbles l’afficheur digital de tension ?
        Par ailleurs si je comprends ce système délivre une fréquence supérieure au 30 khz préconisé par hulda clark ?
        Où as tu trouvé la plage de fréquence pour traiter les verrues par exemple ?
        Ronan.

        1. Bonjour Ronan

          en effet, sur le montage que je présente, le générateur délivre des signaux à 65 kHz au maximum. Il suffit de tourner la molette sur 3mm à gauche pour arriver aux 30 kHz (voir la photo dans l’article).
          On peux trouver la liste des fréquences en fonction du parasite, bactérie ou virus à tuer dans ce livre. https://amzn.to/2L6Gq5T
          La liste est trèès longue…

          1. Bonjour Cédric,
            Si entre 404 & 406 khz pour le soin des verrues dans ce cas ce n’était pas avec le même système ou quelque chose m’échappe ?

          2. Ronan
            il y a 5 positions de réglages, qui permettent de choisir la plage de fréquence.
            pour avoir 30 KHz il faut choisir la plage : 3K – 65 KHz. Pour avoir 404 KHz il faut choisir la plage la plus haute : 65 KHz – 1 MHz
            plage de fréquences

          3. Ok je comprends mieux. Le réglage des potentiomètres pour la fréquence reste assez approximatif du coup. Avais tu envisagé un afficheur comme pour la tension ?

          4. Oui c’est approximatif. J’ai par la suite acheté un générateur d’impulsions https://amzn.to/2OYXSeb
            Ce n’est plus le même budget, mais cela permet de régler très précisément les fréquences.
            La plupart des générateurs « low cost » avec un écran ne montent pas à la tension de 10v.
            J’ai aussi acheté celui https://amzn.to/2Y34fNQ mais au bout de quelques semaines, l’écran s’est mit à tomber en panne.
            L’autre solution et de faire le réglage avec un oscilloscope (là aussi, un oscilloscope c’est plus de 100€)
            Sinon, il y a celui là à 33€ https://amzn.to/2RDPUI7

          5. Bonjour Cédric,

            Excellent ton site! Dans le livre du Dr Clark susmentionné, y a t’il également les fréquences correspondant aux cartes pour le varizapper? je cherche la frequence de la carte Z743 pour lutter contre les acouphènes…Merci de ta réponse, et bravo pour le diy.

          6. attention, pour le dernier lien, frequence max 200 KHZ! ca ne convient pas pour le réglage des verrues par exemple…

    1. Bonjour,
      Merci pour ce site, c’est très intéressant. Pour l’oscillo à 33€ par contre, c’est 200 Khz maxi, pour les verrues à 404KHz c’est fichu…(Bande passante analogique: 0-200KHz) Mais pour régler à 30Khz c’est ok. J’ai acheté le modèle avec écran, avec affichage des fréquences, c’est top. Je ne sais pas ce que vaut le signal en sortie, il faudrait tester sur un bon oscilloscope, pour voir s’il est propre. De toute façon, ce qui compte c’est le courant continu, délivré par une batterie, a priori plus que la fréquence en elle même d’après ce que l’on peut lire sur le net…et dans le livre de Dr Clark…

  1. J’ai acheté aussi ce modèle. L’affichage de la fréquence est très pratique. Par contre, le système est tombé en panne au bout d’un moment, l’écran m’affichait des signes illisibles. J’espère que vous aurez plus de chance que moi.

  2. Bonjour, je possède différents Zappers, notamment ceux que préconisait Hulda Clark… J’aimerai pouvoir tester les fréquences de différents objets / fruits / légumes / insectes / liquide etc… ce modèle : KKmoon DDS Module de Générateur de Signaux permet il de pouvoir le faire ? Cédric parle aussi d’un oscilloscope ! Pouvez vous me dire quel modèle prendre et qu’il ne soit pas trop compliqué pour faire ce que je souhaite faire ? Merci d’avance pour vos réponses..

    1. Bonjour Pierre Yves
      Le KKmoon DDS est un générateur de signal, cependant, il y a une fonction de mesure et de comptage.
      fonction mesure generateur impulsions

      Concernant l’oscilloscope, j’en ai un assez ancien analogique. Cependant, si je devais en acheter un, je prendrais le Quimat DSO à 33€ https://amzn.to/2RDPUI7
      Il est compact, pas cher, avec de bon avis. Bref à tenter.
      Si vous le prenez, votre retour m’intéresse…

    1. Bonjour Nathalie

      Je ne vends pas le zapper, mais vous pouvez acheter toutes les pièces détachées dans mon article, pour pouvoir vous en faire un.
      Cela marche très bien, j’ai fais disparaître des verrues plantaires dernièrement avec succès.
      La fréquences est entre 404 et 406 KHz

      cordialement

        1. mercu pr ce partagemais je suis pas sur de comprendre quelestla frequence du virus et quel esla frequence a utilisépr ce soigne… exemple le hiv cest la mme a chake foi sur le tableau… bizzre de devoir dinner la mm frequence pr ce soigner que celle produit par la maladie( virus et autre)

          1. Bonjour Pierre,
            Les fréquences qui sont données dans ce tableau, quand elles sont produites par un zapper, entrent en résonance avec celle du parasite à traiter (qui est donc forcément la même). Un peu à l’image d’un chanteur lyrique qui va reproduire la fréquence de résonance d’un verre en cristal, qui se cassera quand celle-ci sera précisément atteinte. On retrouve ce principe également quand plusieurs pianos sont réunis dans une même pièce : si vous jouez une note sur l’un d’eux, les autres pianos vont rapidement entrer en résonance et produire la même fréquence.
            Le zapper utilise ce principe (le synchromètre également), c’est l’effet « fréquence », mais il utilise également l’effet du courant continu lui même qui a une action différente : de mon point de vue, il a un impact sur nos liquides organiques et sur la charges électromagnétiques intracellulaire qu’il « rétablit », ce qui a également une influence sur la capacité de notre organisme à réaliser sa réponse immunitaire (l’excès de charges intracellulaire positive est synonyme de mauvaise santé et/ou de stress cellulaire).

  3. J’avoue que la solution sur secteur paraît plus pérenne et pro. As tu une photo du montage avec les électrodes ?
    Les réglages sont ils facilement accessibles pour un débutant en électronique ? 🙂

    1. Bonjour,
      Il me semble que le Docteur Clark précise dans ses livres que le courant ne doit pas venir du secteur (ou il y a des perturbations électromagnétiques) mais uniquement sur piles ou batterie. C’est une des conditions pour que le système soit efficace.

      1. en effet le zapper de base fonctionnait sur une pile de 9v. Cependant, je ne suis pas certain que le dispositif ne soit pas efficace avec un transformateur.

    1. Bonjour
      Avec les appareils Spooky2 il est possible d’utiliser un système de biofeedback qui permet un traitement personnalisé en fonction des réactions de l’organisme.

    2. Bonjour Cédric,
      Le zapper sera efficace sur secteur ; de mémoire, une équipe internationale avait réalisé une campagne de traitement de patients HIV + il y a quelques années en Afrique. Les zapper utilisés étaient branchés sur secteur, mais à mon avis, il s’agissait plutôt de machine de Rife. Les effets du traitement en 1 mois étaient surprenants (je pense qu’on peut retrouver cette vidéo en cherchant un peu sur YouTube). Un ami a également eu de très bons résultats avec des zappers sur batterie 9V.
      Quoi qu’il en soit, je ne saurais trop vous conseiller d’acheter un adaptateur 9V et d’y brancher une pile…

  4. Bonjour Cédric, merci pour votre partage et vos bons plans.
    Si je peux me permettre une remarque qui de mon point de vue est importante, voici ce qu’écrivait H. Clark : « Toute fréquence positivement décalée tue tous les bactéries, virus et parasites simultanément, pourvu que les conditions suivantes soient remplies :
    – Un voltage suffisant (5 à 10 volts)
    – Une durée de 7mn
    – Et une fréquence comprise entre 10Hz et 500 000Hz
    Pour être sur que le voltage soit toujours positif, elle recommandait également que le voltage ne descende jamais en dessous de 0.25V et préconisait un Offset de 0.25V, qu’il me parait très important de prévoir sur les fabrication DIY. Enfin, l’utilisation d’une batterie est selon moi une obligation, JAMAIS de zapping avec une alimentation sur secteur.
    Dernière remarque, l’effet peau entrainant une résistance au passage du courant, plus la surface de contact sera grande, plus le zapping sera efficace : l’utilisation de tube en cuivre de 2,2cm de diamètre est certainement la meilleure solution, les électrodes ou patchs la moins bonne. Bonne continuation.

      1. Voici ce que je vous propose pour respecter ses recommandations ; on arrive à un montage qui avoisine les 25€ :
        – un module générateur de signal DDS avec possibilité de réglage de l’offset (14€)
        – un adaptateur 2,1mm / 9v pour brancher une batterie 9V (2,35)
        – un adaptateur BNC / fiche banane pour branches les tubes en cuivre (6€).
        On obtient un signal carré très propre, avec une fréquence variable donc que l’on peut choisir en fonction de ce que l’on veut traiter si on choisit de privilégier la fréquence (Cf. Spooky et l’approche Rife) ou une fréquence générale et l’effet du courant continu si on préfère travailler comme Clark : 30 KHz, ou 2,5KHz ou autre.

        1. J’ai une remarque si on se contente de l’utilisation sur batterie de 9V. Quel montage pour obtenir une fréquence de 404 Khz ?
          J’ai aussi besoin d’arriver à cette fréquence.

          1. Le zapper dans sa version initiale (celle de H. Clark) fonctionnait exclusivement avec une alim de 9V, et délivrait une fréquence de 30kHz. Dans cette version, elle privilégiait l’effet du micro courant continu produit, la fréquence étant celle qu’elle avait décrite comme étant la plus adéquat pour minimiser l’effet peau (résistance de la barrière épidermique). Pour résumer, H. Clark fait partie de ceux qui pensent qu’il est préférable d’utiliser une « pétoire » ‘à l’image des anciens fusils dont le canon se terminait en cornet afin de ratisser large, quitte à modifier le protocole de traitement (7/20 et continu), plutôt que de choisir une fréquence très précise (à l’image d »une 22 long rifle équipée d’une lunette de visée) avec le risque qu’elle ne le soit pas assez et que le tire passe juste à côté. Je suis assez de cet avis.
            D’autre ont associé des fréquences qui proposaient de nombreuses harmoniques, d’autres encore propose de prendre une cuillère d’argent colloïdal 10 min avant le zapping pour ouvrir la membrane cytoplasmique des parasites à traiter (très bon).
            En ce qui concerne le montage pour une fréquence à 404 KHz, il vous faudra trouver un générateur avec un range plus élevé, ou alors choisir de faire un zapping ciblé.

  5. Merci pour ce partage.
    Cependant j’ai bien 12 volts à l’entrée , mais je mesure 3 volts en sortie , après avoir pourtant tout configuré comme vous .
    Savez vous d’où cela peut venir ?

    1. Bonjour Guillaume
      C’est normal, si vous mesurez avec un voltmètre la tension de sortie, elle sera plus faible car c’est un signal carré qui est « haché ».
      Il faudrait le mesurer avec un oscilloscope pour voir le signal, et en connaitre la tension.

    1. C’est par l’intermédiaire d’un ami que j’ai découvert le zapper il y a une dizaine d’années. J’ai d’abord acheté un zapper « commercial » afin de pouvoir faire mes expériences personnelles et d’en tirer mes conclusions. Il faut bien comprendre que le protocole que proposait H. Clark comportait plusieurs aspects, et que la partie déparasitage était quasi systématiquement associée à un déparasitage phyto (teinture de brou de noix, clous de girofle et absinthe), ce qui se comprend facilement de part leurs champs d’action respectifs. D’autre chercheurs comme Rife avaient choisit de l’associer à l’argent colloïdal, mais finalement, la finalité est assez semblable.
      J’ai fabriqué plusieurs zappers dans leur configuration « initiale »( 1 condensateur, 2 résistances, un 555, 1 diode, 1 led), le choix des résistances et du condensateur permettant d’obtenir différentes fréquences de sorties (30kHz, 2,5kHz, 7,83Hz, 15Hz…) ; c’est un appareil très convenable et surtout rentable (- de 15€). Depuis que les générateurs de fréquences DDS existent, on peut avoir beaucoup plus précis (est-ce si important ??!!) et surtout (de mon point de vue) une solution beaucoup plus souple avec ce type d’appareil (choix du type de signal, et choix multiple des fréquences, limité à 6 maxi pour 1 zapper tournant avec un 555, autour de de 8 pour un zapper tournant autour d’un micro controler).
      Le livre de Clark permet je pense de s’imprégner de sa vision, et donc de comprendre que le zapper et son fonctionnement ne se limitent au choix de la fréquence létale de la bactérie à atteindre.

      1. Bonjour Arnaud,
        Et ton expérience est intéressante, pourrais tu nous partager les résultats de tes séance de Zapper? As-tu observé une réelle amélioration de ton état de santé et si oui sur quelles aspects en particulier? Merci

  6. Difficile à dire puisque ce retour d’expérience dépend de l’état de santé initial, de la pathologie traitée, très certainement, par expérience de la qualité du zapper utilisé, du protocole utilisé…
    A titre personnel, j’utilise mon zapper (Maestro-zapper qui malheureusement ne sont plus commercialisés) à 90% pour les atteintes virales (rhume, grippe, gastro, ORL…). La plupart du temps, que ce soit pour mes enfants, ma femmes ou pour moi-même, les symptômes engendrés par ce type d’atteinte disparaissent complètement après 3 zapping réalisés dans la journée. J’utilise pour ça le même protocole à chaque fois : j’alterne le mode 7/20 et le mode continu (45min à 1h) avec 30kHz ou 2,5kHz, en ayant pris soin de prendre de l’argent colloïdal avant chaque zapping.
    Ensuite, une fois que les symptôme aigus ne sont plus présents (l’état de santé récupéré permet d’avoir une activité professionnelle ou scolaire tout à fait normale), pendant 1 semaine, je fais 1 séance par jour de 7,83Hz+10Hz tous les jours pendant 1 semaine, ce qui permet l’organisme de récupérer.
    Il est également redoutable d’efficacité pour préparer une intervention chirurgicale : l’organisme déparasité peut alors s’occuper de lui, et uniquement de lui, diminuant considérablement la convalescence.
    Par expérience, les parasitoses (bactéries, virus, champignons…) sont responsables, directement ou indirectement de nombreuses pathologies ; suivre le protocole « classique » (1 séance par jour la 1ère semaine, 2 séances par jour la 2nde et 3 séances par jour la 3ème), en l’adaptant spécifiquement à nos cas respectifs, notre ressenti et nos réactions physiologiques) permet donc d’améliorer nombre de petits maux…

  7. Merci pour votre explication personnelle, vous êtes le 1er témoignage réel que j’entends, c’est très intéressant…Ca donne envie d’en savoir plus!

  8. Les fréquences MOR (Mortal Oscilatoy Rate) qu’utilise Rife, et qu’on retrouve sur les Spooky ont donné d’excellents résultats sur nombre de pathologies, en particulier sur les cancers qui ont été les plus étudiés, mais l’approche de Beck est également intéressante car il utilise en synergie l’argent colloïdal qui, à bien des égards complète parfaitement l’action spécifique du zapper. Clark elle, comme je l’ai déjà précisé préférait l’associer à un déparasitage phyto TRES efficace aussi. Je crois que chacun de nous doit expérimenter toutes ces approches, et se faire son idée, voir ce qui fonctionne le mieux sur soi-même et se faire son protocole propre, en prenant le idées des uns et des autres, car définition, il y a autant de réponse différentes aux traitements que de pathologies et de malades.
    Une approche très intéressante aussi est celle du zapping ciblé, qui consiste à « guider » le zapping vers un tissus en particulier, en glissant dans une des poignées en cuivre un référent à traiter (une goutte de salive, du sang, de la peau…) ; ce principe fonctionne sur les même bases que le synchromètre.

    1. Bonjour Arnaud
      Merci pour vos retours d’expériences très intéressants.
      Je connaissais les bienfaits de l’argent colloïdal, mais je ne connaissais pas Bob Beck, pour partager l’information à tous, voici une page qui résume son approche https://www.institut-katharos.com/bob-beck-et-largent-colloidal
      Il est possible de produire de l’argent colloïdal avec le générateur spooky2 XM https://www.spooky2.fr/product/spooky2-xm-generator/, il faut acheter aussi l’agitateur https://www.spooky2.fr/product/spooky-magnetic-stirrer/
      Je ne connaissais pas non plus l’approche du zapping ciblé en utilisant de l’ADN, elle me rappel le principe du Spooky2 Remote. J’imagine que le « thérapeute » va se zapper en étant en contact avec l’ADN de la personne à traiter. Est ce bien le principe ?
      Je n’ai pas entendu parler de cette pratique avec Spooky2 Contact (qui permet de fonctionner en mode zapper), cela pourrait être très utile pour un traitement à distance.

      1. Bonjour Cédric, l’approche de Bob Beck a servi de base à bien d’autres protocoles utilisant le zapper. Précéder le zapping en buvant 1 càs d’AC permet d’augmenter la pénétration du micro courant en impactant la cellule cytoplasmique de parasites qui l’utilisent pour leur cycle respiratoire.
        Bob Beck et H. Clark ont tous deux généreusement donné les plans et moyens de construire leurs “ inventions ” par des amateurs avertis, ne retirant ainsi aucun gain financier de leurs découvertes.
        J’utilise un générateur pour mon AC ; afin qu’il soit toujours de bonne qualité, je veille à ne produire que des petites quantités (250ml max) ; pour ce volume, l’agitateur n’est pas obligatoire. Je me demande même si le champ magnétique produit par l’agitateur n’en modifie pas ces caractéristiques ; en tout cas, c’est une des raisons pour laquelle je ne l’utilise pas.
        Le zapping ciblé est une façon détournée très intéressante de zapper. Dans l’un des tubes du zapper (celui qui est raccordé à la sortie +), l’utilisateur introduit un morceau de Sopalin informé d’une goutte de sueur, de salive, de sang, ou d’un morceau de tissu (…) ; par résonance (c’est le principe de fonctionnement du synchromètre de H. Clark), le micro courant va être amené à l’endroit du corps qui contient la même information.
        Je ne sais pas si vous connaissez également le zappicator, et son homologue détourné qui permet de « diffuser » une TBF par l’intermédiaire d’un petit HP ?

  9. Bonjour Cédric, merci pour le partage, très intéressant. Je connaissais le zapper du Dr Clark mais je n’avais jamais envisagé sérieusement d’en fabriquer un. Avec l’arrivé du coronavirus j’ai décidé de franchir le pas et je viens de commander les pièces que vous nous présentez. J’ai une question d’ordre pratique , je vois qu’il y 3 « sorties » sur le générateur d’ondes , enfin je devine un domino ou il y a 3 positions , ou avez vous branchez vos deux électrodes , sur quels positions? Encore merci de partager votre savoir.

      1. mercu pr ce partagemais je suis pas sur de comprendre quelestla frequence du virus et quel esla frequence a utilisépr ce soigne… exemple le hiv cest la mme a chake foi sur le tableau… bizzre de devoir dinner la mm frequence pr ce soigner que celle produit par la maladie( virus et autre)

  10. Bonjour Cédric,
    Je me zappe actuellement avec un petit zappeur du commerce et souhaiterais acquérir un générateur de fréquence. Ton KKmoon 40 semble très intéressant, mais je souhaiterais savoir quelle est son spectre de fréquences Clark utilisables, étant donné que le descriptif mentionne des pulsations de fréquences de seulement 1Hz à 100 MHz. Pardonne mon ignorance, mais où sont les KHz nécessaires pour se zapper de façon ciblée? Par ailleurs, pourrais-tu montrer où brancher les patchs ou tubes de cuivre et comment configurer l’appareil (même de façon sommaire)? Espérant que ma demande ne sera pas trop exigeante, un grand merci pour ton site très instructif et très vivant. Bonne journée. stf

  11. Bonjour à tous. Merci pour le partage de votre travail. Si j’ai bien compris, sans un petit oscilloscope il est impossible de savoir si l’appareil fonctionne et si la fréquence réglée est bien celle désirée, même si l’on tient compte des indications de Cédric sur la position des potentiomètres ( 2 à fond et le 3ème 3mm avant le maxi) ?

    1. Oui en effet, comme il n’y a pas d’écran, il faut avoir un oscilloscope pour un réglage précis.
      Cependant je pense que même un peu en dessus ou en dessous, cela doit avoir un effet.

  12. Bonjour Cédric,
    Merci pour ces infos précieuses. Je possède un petit zapper Clark 30Khz et en lisant ce fil de discussion, j’ai acheté un générateur de fréquences Kmoon pour tester d’autres fréquences Clark.

    Selon les directives du Dr. Clark (reprise dans le livre de Marco Caldi), la tension de sortie doit être de 9 volts avec une onde carrée et un Duty de 50%, ce qui réduira le voltage de sortie mesurée par un multimètre à 4,5 volts.

    Jusque-là, tout va bien. Mais le Dr. Clark précise aussi qu’il faudra veiller à générer un signal positif, car si celui-ci passe dans le négatif, les parasites sont nourris plutôt que tués. Elle préconise donc de programmer une marge de tension basse d’au moins 0,25 volt, ce qui positionne la forme d’onde un peu au-dessus du 0 volt sur la grille visuelle d’un oscilloscope. On parle alors « d’onde carrée à décalage positif » afin d’éviter au zappeur de générer des pointes négatives.

    J’ai donc deux questions :

    1- A combien réglez-vous les mesures AMPL, OFFs et DUTY sur le générateur de fréquences pour respecter ces données?

    2 – Doit-on également respecter ces réglages (ondes carrées et offset positive) pour les autres fréquences Clark? (Je suppose que oui)

    Par ailleurs, je vous communique mon retour d’expérience avec un petit oscillateur multimètre Kmoon KKM781, qui permet de vérifier les données d’ondes à moindre frais (aux alentours d’une centaine d’euros sur amazon ou autre). Avec ça, j’ai pu vérifier l’exactitude de mon zapper. Très intéressant et pratique quand on ne veut (ou ne peux) investir dans un gros oscilloscope entre 200 et 300 euros…

    Vous remerciant pour vos lumières. Arty

    1. Bonjour Arty

      Merci pour ces précisions, en effet ce circuit prêt à l’emploi ne permet pas de régler un « offset » sur le signal carré.
      Voici ci dessous mes réglages pour obtenir un signal carré à décalage positif.
      reglage zapper

      Pour les autres type de fréquences, je pense qu’il faudra l’utiliser aussi en posisif aussi.

      Merci également de votre référence pour le multimètre Kmoon KKM781, on effet cela fait un oscilloscope à petit prix.
      Pour ceux qui sont bricoleurs, j’ai récemment trouvé comment faire un oscilloscope avec un arduino https://www.instructables.com/id/Oscilloscope-Arduino-Processing/

      Pour ceux qui souhaite expérimenter d’avantage. Je vous conseil de prendre un générateur XM de Spooky2. Relié à un PC il est possible d’utiliser de nombreux programmes du Dr Clark. Il y en a 191 dans la base actuelle. Il y a aussi des signaux très efficaces pour le zapper, comme le « universal square H bomb ». Voici le lien du générateur https://www.spooky2.fr/product/spooky2-xm-generator/ il vous faudra rendre aussi un Spooky Boost pour pouvoir dépasser les 5V du générateur.

      1. Merci Cédric, mais 9V : 2 = 4,5V. Donc, si on rajoute 0,25V à l’offset pour éviter les crêtes basses, n’arrive-t-on pas plutôt à 4,75V ? J’avoue que je m’y perds avec les tensions positives…

  13. Bonjour à tous. J’ai acheté sur Amazon ce petit générateur de fréquences composants déjà soudés à 12 €. Pour vérifier son fonctionnement j’ai acheté un oscilloscope à 30€. Le générateur ne fonctionne pas. J’ai donc décidé de fabriquer moi même un Zapper qui lui fonctionne. Donc si vous n’avez pas de quoi vérifier le fonctionnement de votre générateur vous risquez de penser que le système du Zapper est sans effet.

  14. Bonjour à tous. J’ai acheté sur Amazon ce petit générateur de fréquences composants déjà soudés à 12 € https://www.amazon.fr/dp/B072KRYQ82/ref=cm_sw_r_apa_i_KTuUEbH3H7WJ9
    . Pour vérifier son fonctionnement j’ai acheté un oscilloscope à 30€. Le générateur ne fonctionne pas. J’ai donc décidé de fabriquer moi même un Zapper qui lui fonctionne. Donc si vous n’avez pas de quoi vérifier le fonctionnement de votre générateur vous risquez de penser que le système du Zapper est sans effet.

  15. bonjour cedric meci pr ton partage, aparement il faut des onde carré pour que ce soit efficace es ce que ton dispositif que tu presente genere des onde carré ou autre ?
    et j ai regarder les generateur basse frequence il son limité a 5 kh en onde carré du coup es ce vraiment une bonne idée d en prendre un ?
    merci d’avance de ta reponse

  16. Bonjour à tous,
    Je suis tombé par hasard sur ce cite en cherchant information sur le synchromètre – appareil de test de bioresonance de Hulda Clark et plus précisément sur le branchement des 2 plaques de tests sur le synchromètre (audiooscilateur).
    J’ai lu les commentaires et je les trouve intéressantes, mais je constate qu’il manque d’informations sur la base de sujet aux gens. Pour ceux qui s’intéressent vraiment de problématique je conseil vivement de voir les travaux de docteur Royal Raymonnd Rife – le père de traitement des pathogènes – virus, bactéries, champignons et d’autres avec des fréquence RF.
    Sur Google Chrome vous pouvez lire le dossier complet en français et voir les vidéos de dr. Rife faites il y a 100 ans – loin avant les travaux de Hulda Clark!
    http://www.rifevideo.com
    https://rifevideos.com/chapter_24_dr_rifes_rf_method_or_the_emf_method.html
    En lisent le dossier vous allez comprendre que si vous n’utilisez pas des fréquences RF et la bande porteuse vous ne pouvez pas dévitaliser les parasites! Avec seulement 30 kHz vous êtes presque sur la bande sonore (20 – 20000 hz) bas fréquences et vous n’arriverez jamais entrer en profondeur dans les organes ou dans les cellules, les endroits ou se cachent les virus! Avec 30 kHz vous affecter seulement la liquide intracellulaire et stimuler peut être la système immunitaire.
    Pour puisse entrer dans les cellules il vous faut de haute fréquence RF et l’onde porteuse (autour de 3 Mhz) pour faire entrer le bas fréquence dans les cellules!
    Pour être claire je ne veux pas vous décourager, même au contraire, puisque moi je suis dans la même galère que vous en quête de recherche de solution contre le virus corona -19 et je suis absolument sur que la solution n’est pas dans les vaccins.
    Par contre si vous faites la connaissance avec le dossier de dr. Rife vous aller voir que lui il à trouver et donner la solution il y 100 ans, mais il était brusquement arrêter dans ces travaux et interdit au Etat Unis à cette époque!
    Juste pour information je peux vous dire que SPOOKY 2 malgré la haute technologie ne fonctionne pas vraiment sur les principes de machines de dr.Rife,
    mais ce un autre sujet de discutions.

    1. Bonjour
      Merci pour vos remarques intéressantes et le lien. Le sujet de la biorésonnance est vaste, dans cet article j’apporte une solution pour fabriquer un zapper, sans développer sur le sujet. L’idéal c’est de cibler le parasite avec sa fréquence, plutôt que d’utiliser cette fréquence de 30 kHz. Il existe aussi une méthode de zapping globale à 2.5 kHz. J’aimerai bien avoir votre avis dessus.
      Royal Raymonnd Rife est bien fondateur dans le domaine. La solution Spooky2 permet de larges possibilités avec plus de 50 000 programmes basés sur les recherches de Rife, Clark et de leur prédécesseurs.
      Concernant la différence entre les technologies Rife et Spooky2 plasma, pouvez vous m’en dire plus ?

  17. Bonjour,
    Vu la nouvelle information que j’ai eu sur les caractéristiques de carte SSQ -2F de SMOOKY et si tout ça est bien amplifier pour puisse alimenter une tube à plasma ou PAD on peut avoir une bon moderne machine Rife, mais à quelle prix.
    http://spectrotek.com/ssq-2f-v141.htm
    Controleur SSQ-2F (Smooky)
    Moi je préfère le GB4000/M.O.P.A. qui est une vrais machine RIVE parce que en plus de l’électronique moderne pour alimenter la tube à plasma elle utilise le shema électrique et la lampe 812A utilisée dans le generateur de BEAM RAY RIFE RAY5 de RIFE (construit par Hoyland pour RIFE)
    GB 4000 / M.O.P.A. Specifications
    GB-4000 M.O.P.A. OUTPUT RIFE / HOYLAND 1936/1939 FREQUENCIES About 2.7 MHz to 3.4 MHz range. These are higher octave frequencies of the 139,200 to 1,607,450 range.
    https://www.thegb4000.com/userFiles/docs/GB_MOPA_Specs.pdf
    Pour ceux qui sont intéressées – voila une liste des fréquences:
    http://www.electroherbalism.com/Bioelectronics/FrequenciesandAnecdotes/CAFL_allFrequenciesExperimental.htm
    Le CAFL toutes fréquences (AFCAFL)
    (Moi, les cites en anglais je les ouvre par Google chrome traduites directement en francais)

      1. Bonjour Cédric,
        Je suis revenu sur les bricolages électroniques depuis le début de confinement et l’aggravation de situation avec le Covid-19. Dans les années 70 j’ai m’amusé à faire des ampli et postes radio avec des tubes à vides, des réparations sur les anciennes télé et petites bricoles sur transistors. Après mon arrivé en France tout cela était abandonnée. Avec l’arrivé de virus covid-19 je me suis rappelé d’une livre que j’ai lu dans les années 2000 de Jerry Vassilatos qui racontait des histoires des savants et des découverts qui étaient oublier ou « mis à côtes », ou cachées de publics.
        Une des histoires était sur le docteur Royal Rife et ses travaux à combattre les pathogènes – batteries, virus et champignons avec des fréquences. J’ai commencé à chercher sur Internet et à mon surprise j’ai vu que aujourd’hui il y a tout sur docteur Rife et ces machines! Même des schémas électriques de certaines des ses machines de l’époque et le principe de méthode utilisée par Rife.
        Pourquoi je vous raconte tout cela – c’est parce que je voie que ici dans les discussions les gens se met à bricoler sans trop savoir ou il vont ou c’est qui vont faire et sans connaître les principes de base de traitement et guérisons avec des fréquences et pour tant ces principes sont très bien expliquer dans le 25 chapitres sur http://www.RifeVideo.com.

  18. bonjour cedric j ai vu que ce sont les onde carré qui serve a soigner, et le kkmoon generateur de basse frequence ne peu pas aller avec ces onde a plus de 20mhtz alors que pour les autre onde il peu monter jusqu’a 60 voir plus , sauriez vous me conseiller un generaeur de basse frequence qui puisse aller au dela de 20mhz s il vous plait .votre zappeur de clark quell genre d’onde utilise t il ? . merci davance de votre reponse .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *